Edge basé sur Chromium est disponible en téléchargement (Insider)

Ca y est ! C’est le moment de voir ce que vaut le nouveau Edge basé sur Chromium. Microsoft a en effet mis à la disposition des Insiders la première version publique de son nouveau navigateur. Si vous voulez le tester, il est disponible en téléchargement dès maintenant.

Les équipes de développement de Microsoft ont donc libéré la première version du nouveau navigateur Edge. Pour rappel, la firme a décidé d’abandonner EdgeHTML, le moteur de rendu développé en interne, pour continuer avec Chromium, aussi utilisé sur Google Chrome.

Comment télécharger le nouvel Edge ?

Si vous voulez télécharger le navigateur, c’est par ici que ça se passe. En vous rendant sur le lien, vous aurez le choix d’opter pour l’un des trois canaux : Beta, Dev et Canary. En clair, le canal Beta permet de tester une version plus stable du navigateur et recevoir une mise à jour toutes les six semaines alors que le canal Canary permet de tester des fonctionnalités en avant-première puisqu’une nouvelle mise à jour est prévue chaque jour. Inutile de dire que ce canal est beaucoup plus buggé… Pour télécharger l’une de ces trois versions, il faut obligatoirement disposer d’une machine sous Windows 10. Notez que la version Beta n’est pas encore disponible à l’heure où j’écris ces lignes.

Que vaut le nouvel Edge basé sur Chromium ?

Pour commencer, je n’ai testé le navigateur que quelques minutes avant d’écrire cet article. Difficile donc pour moi de vous livrer une opinion complète. Ma première impression est tout de même positive puisque l’on a l’impression de se retrouver avec un mix entre Google Chrome et Edge (version originale). L’interface est sobre, et finalement pratiquement identique à la version que nous connaissions  aujourd’hui. Néanmoins, en s’enfonçant dans les menus et notamment les paramètres, on s’aperçoit vite des similitudes avec Google Chrome.

WalkingCat a découvert la liste des fonctionnalités désactivées ou remplacées par Microsoft. Comme vous pouvez le voir ci-dessus, cette liste n’a finalement rien d’étonnant puisque bon nombre de ces fonctionnalités concernent Google. Pour le reste, n’oublions pas qu’il s’agit d’une version Beta, potentiellement buggée et avec des fonctionnalités manquantes.

Source : Mon windows

Laisser un commentaire

− quatre = cinq